Maroc & France ...

Association loi 1901

d'aide aux orphelins

du Maroc

Petits Anges de l’Espoir, association régie par la loi de 1901, a un but non lucratif.
Elle a vu le jour le 29 février 2012. Son intention est de venir en aide aux orphelins du Maroc.

Colette Berthès écrit : 

L'association « Petits Anges de l'Espoir », créée en février 2012, a son siège à Grisolles (Tarn et Garonne). Elle a pour but  de  venir en aide aux orphelins du Maroc en développant des actions variées.

 

Genèse de l'association

Marrakech, son soleil, ses riads, sa vieille ville, ses oasis et son pittoresque marché... La plupart des visiteurs s'en contente. 

Pour Corinne Assal, le “hasard“ d'un voyage, sa curiosité et son empathie ont bien fait les choses puisqu'elle y a découvert, au cours de visites et rencontres, l'orphelinat local, les enfants qui y vivent, les employés  mais aussi leurs besoins et leurs manques.

Cet établissement abrite 80 enfants de 0 à 6 ans, et des enfants plus âgés handicapés ou gravement malades. Les orphelinats du pays s'occupent de deux catégories d'enfants: les “adoptables“  (l'adoption est en fait une kafala, sorte de tutorat, jamais une adoption plénière) et les autres – handicapés ou malades – qui ne seront jamais adoptés.

Ils sont placés sous l'autorité de la Ligue Marocaine pour la Protection de l'Enfance (LMPE). Ils  reçoivent peu de fonds dugouvernement, et fonctionnent principalement grâce aux dons. Parfois l'argent manque... pour acheter du lait – c'est alors l'alerte “code rouge“ – ou faire soigner les enfants.

C'est au retour de ce premier voyage qu'est née l'association Petits Anges de l'Espoir qui a immédiatement commencé à agir pour soutenir cet orphelinat, en accord avec sa directrice, Farida Harrelkas, et la LMPE locale.

 

En 2012, déjà des actions concrètes :

Deux axes de travail ont été mis en place prioritairement  en 2012 :

- achat par l'association de 236 boîtes de lait 1er âge, dès que le “code rouge“ de pénurie a été déclenché à Marrakech, grâce aux dons reçus en France. Le lait est acheté directement au Maroc par une responsable de l'association, puis donné à l'orphelinat.

- financement des traitements et analyses spécifiques des orphelins malades ou handicapés. Les sommes recueillies ont permis de financer les soins durant une année.

 

Un poste d'éducateur pour 2013 :

Financer un poste d'"éducateur spécialisé petite enfance“, car l'établissement n'a aucun personnel dans ce domaine. Cette mise en œuvre se fait en parallèle aux deux premiers axes de travail qui restent une priorité pour l'association.

 

Des bénévoles œuvrant pour un but plus large.

L'association n'a pas vocation à se substituer aux personnels ni à la direction marocaine mais à  soutenir,  aider,  améliorer les conditions de vie des enfants, ceci  toujours dans le respect des pratiques locales et en concertation avec les intéressés.

L'association est entièrement formée de bénévoles et tout l'argent recueilli, que ce soit à travers les cotisations, les dons, les évènements organisés en soutien, va et ira à la réalisation des projets toujours élaborés avec les établissements partenaires.

Le but de l'association, au fur et à mesure de son développement, est de soutenir, en partenariat, d'autres orphelinats marocains.

 

Colette Berthès, auteur amie.